Le tutorat est une relation non hiérarchique entre deux salariés dans une situation de transmission de compétences et de connaissances : un professionnel de l’entreprise et un nouvel arrivant sur un métier de l’entreprise.

 

La fonction de tuteur est d’accueillir, d’intégrer et de former à son poste de travail un nouveau salarié.

Cette fonction doit permettre au nouvel embauché d’être opérationnel dans les meilleurs délais.

 

Le tuteur a trois missions principales :

– faciliter l’intégration du nouveau salarié en l’accompagnant dans son parcours au sein de l’entreprise : faire connaissance avec le salarié en s’informant de son expérience antérieure, lui communiquer les informations sur l’historique de l’entreprise, son organisation interne, l’organisation du service, les modalités de prise de poste (horaires, pauses, règles d’hygiène, de sécurité, restauration, transports…).

– former le salarié à son poste de travail, apprendre à décortiquer le travail en termes de savoirs, savoir-faire, savoir-faire faire et savoir-faire savoir. Identifier la progression pédagogique nécessaire à l’apprentissage et/ou l’adaptation au poste de travail, transmettre les « tours de main », les astuces facilitant le travail et évitant les écueils.

– suivre et évaluer le travail du salarié. Apprendre à élaborer des outils pour mesurer la progression du salarié. Savoir faire appliquer l’auto-évaluation et l’aider à progresser. Savoir-faire exprimer les difficultés rencontrées. Apprendre à rechercher ensemble les actions à entreprendre pour l’aider à progresser. Savoir encourager et motiver le salarié.